Multi-attaches - Témoignages

Quelques témoignages de patients ayant porté des appareils multi-attaches...

Le cabinet m'a traité ma canine incluse...

Une canine incluse cela se manifeste par une canine de lait qui ne tombe pas. Simplement, à un moment, à 35 ans, elle est vraiment en fin de course et commence à se désagréger. Finalement c'est exactement cela l'orthodontie... on croit qu'on peut éviter d'y passer, et tous les problèmes qu'on n'a pas traités enfant vous tombent sur la tête à l'âge adulte.
Le plus pénible a été l'opération consistant à aller enrouler, à l'intérieur de la mâchoire, un fil de fer autour de la dent adulte encore dans le palais. Cette opération se passe sous anesthésie à l'hôpital, pas au cabinet. Puis on revient au cabinet avec un fil de fer qui sort bizarrement dans la bouche, et là, semaines après semaines, le miracle se fait.
J'avais cette dent énorme couchée horizontalement sous le nez ; ils l'ont redressée de 45° et transportée de plus de 1 cm pour la mettre au bon endroit.
C'était il y a 10 ans maintenant. Depuis la dent n'a pas bougé d'un iota. Par contre ça m'arrive encore de rêver la nuit qu'elle bat la campagne, que la mâchoire est devenue molle, que la dent bouge à tomber, un peu comme c'était pendant le traitement.
Je rêve aussi que je vais en pantoufles à la gare. C'est le même genre de rêve, exactement aussi pénible, parce que j'étais banlieusard à Paris quand j'étais petit. Et quand je me réveille la dent est toujours là et aussi solide.
Du traitement multi-attaches je me rappelle le moment où je mangeais de la salade. La laitue surtout c'est la catastrophe : on a toutes les dents fleuries. Comme je suis soigneux et que je ne mords pas mes stylos, je n'ai pas eu trop de problème de décollement de bracket pendant le traitement, ça a dû se produire 2 ou 3 fois. A chaque fois on m'a remis les brackets en souriant.
Le jour où on enlève définitivement l'appareil est un immense jour de liberté. On se sent infiniment léger. Au chapitre des souvenirs aussi, les petites douleurs après une séance où on a "activé" un peu plus que de coutume... bon ça arrive, mais pas suffisamment pour qu'on craigne d'aller chez l'orthodontiste.
Je voudrais terminer en disant deux choses :
- d'abord celle-ci : comme mes deux enfants sont passés depuis au cabinet, je pense quelque chose que je n'ai jamais lu sur l'orthodontie : un enfant qui porte un traitement multi-attaches est soumis en fait à une sorte de discipline, et cela agit très positivement sur son comportement à l'école. Il devient plus régulier et calme. C'est étonnant, certains penseront que j'exagère, mais c'est ce que j'ai observé chez mes propres enfants.
- Enfin : j'ai vécu avec le fil de fer dans la bouche pendant 3 ans à un moment où ma situation professionnelle m'obligeait à faire un peu de commercial. On le fait quand même, mais c'est sûr qu'à l'époque n'existaient pas encore les systèmes comme Invisalign®. Je pense que certaines parties du traitement auraient pu se faire avec et cela ne m'aurait pas déplu. Le vrai problème que j'ai ressenti en commercial avec le multi-attaches c'est le moment du repas, avec la nourriture qui se met de partout... je n'osais plus ouvrir la bouche si je devais vraiment manger avec des clients !

 

 

Attention à la contention !

J'ai 20 ans. J'ai commencé le traitement assez jeune. Le problème c'est que mes dents ne poussaient toujours pas alors que le traitement était engagé. Du coup il a duré plus de 3 ans. J'ai terminé le traitement actif quand j'étais au début du Lycée. J'en avais vraiment assez de porter les appareils et dès que la contention a commencé, j'ai fait la bêtise de ne pas être assez soigneuse. Je n'ai pas assez porté ma plaque de contention. Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite. Mes dents ont commencé à se re-désorganiser, et je faisais celle qui ne voyait rien. En classes préparatoires, j'ai recommencé un traitement. Ca partait de moins loin heureusement. Au bout de 8 mois mes dents sont redevenues impeccables. Et cette fois je vais vraiment suivre ma contention jusqu'au bout... si mon expérience peut servir aux autres ! Avoir des dents impeccables, ca vaut le coup, mais ça se mérite !